Avant de faire le tourisme dans un pays, il faut effectuer quelques formalités administratives, dont le visa ou carte touristique. Grâce à ce document, une personne est autorisée à s’introduire dans un pays étranger pour un motif clair et une durée bien déterminée. À Cuba, il est tout à fait possible de demander un visa pour y passer un voyage d’affaires, un séjour touristique, etc.

Description globale du tourisme à CUBA

Le tourisme représente l’une des sources de revenus de Cuba. Le pays est la plus grande île située au centre des Caraïbes. Au sud de la Floride et Miami se trouve son archipel.

Dès que l’île de Cuba est prononcée, certaines personnes pensent déjà aux vieilles voitures américaines qui y circulent, aux cigares et les grands personnages comme Fidel Castro et Che Guevara. Outre sa biodiversité variée, elle possède aussi une énorme richesse culturelle dont de nombreux sites sont classifiés au patrimoine mondial de l’UNESCO. Cette île se caractérise également par son histoire coloniale passionnante. Malgré l’omniprésence de la pauvreté, ses habitants offrent une hospitalité légendaire aux touristes.

Le visage de Cuba se divise en deux. D’un côté, il y a le visage d’un peuple pauvre avec une liberté limitée. De l’autre côté, il y a le visage de la belle ambiance musicale, des paysages majestueux et de traditions.

Pour passer un séjour inoubliable, choisissez Cuba qui est un véritable eldorado. Vous serez certainement séduit par La Havanne avec son atmosphère spécifique aux années 50. Les fumeurs trouveront leur bonheur à tester les meilleurs cigares. Mis à part les plages paradisiaques, il y a tant à découvrir comme la ville de Trinidad, la station balnéaire de Varadero, l’oiseau rare Cayo Coco… Vous ne risquez pas de regretter votre voyage à Cuba.

Les différents documents à préparer pour la demande du visa

Pour un séjour à Cuba, la carte touristique ou visa est obligatoire. Voici ce que vous devez faire pour obtenir cette carte :

  • remplir une demande en ligne et la carte touristique vous sera envoyée selon le mode d’envoi que vous avez utilisé ;
  • répondre à certaines questions comme votre nationalité, votre date de naissance, votre numéro de passeport.

En dehors de ces éléments, vous n’aurez pas besoin de faire une réservation dans un hôtel ni de billet d’avion pour avoir un visa.

 

Soyez très vigilant aux arnaques. Certains sites web se prennent pour le site officiel de Cuba. Les ambassades, les forums et les guides annoncent régulièrement ces abus. Lorsqu’il n’y a pas de nom de société ou d’agence de visa dans l’adresse de la page que vous visitez, c’est-à-dire un url, il faudra faire très attention. Il pourrait s’agir de manipulateurs habiles qui peuvent donner de faux avis via leur site. Si possible, essayez de découvrir ce qui se trouve derrière le faux site officiel qui propose souvent des services défectueux.

Le budget à prévoir pour un tourisme à Cuba

Si vous voulez obtenir une carte touristique pour Cuba, sachez qu’elle vous coûte 51 €. Une carte touristique Cuba est uniquement valable pour une seule entrée dans l’île. Le séjour ne doit pas dépasser un mois au maximum. Toutefois, il est possible de le faire proroger d’un mois en plus. Pour ce faire, vous pouvez vous adresser auprès du bureau de tourisme d’un hôtel. La validité de la carte touristique Cuba dure jusqu’à ce qu’elle soit utilisée. Ainsi, quelle que soit la date prévue pour votre arrivée à Cuba, il vous est possible d’en commander à tout moment.

Pour ne pas rentrer de Cuba avec les poches vides, vous devez bien préparer votre budget. Prévoyez dans les 59 € par jour et par personne. C’est une estimation qui se base sur un séjour à deux dans un hôtel 3 étoiles à deux repas et à un ticket de transport par jour. Les petits souvenirs sont très abordables tout comme les activités et les visites.

Les prix pratiqués localement varient d’une saison à une autre. Néanmoins, n’hésitez pas à négocier les prix en cas de besoin. La période de basse saison est une grande opportunité pour faire de bonnes affaires. Notez également que, le pourboire équivaut à 10 % est quasi obligatoire à Cuba.