Organiser un road trip en Nouvelle-Zlande

La Nouvelle-Zélande est une destination très prisée par les touristes. La découvrir à bord d’un van constitue une aventure mémorable et hors du commun. Une escapade en van Pour découvrir la Nouvelle-Zélande autrement, louez un

La Nouvelle-Zélande est une destination très prisée par les touristes. La découvrir à bord d’un van constitue une aventure mémorable et hors du commun.

Une escapade en van

Pour découvrir la Nouvelle-Zélande autrement, louez un van. Lancez une recherche sur internet et prenez un des vans de couleur flashy de Jucy. Le prix de location en vaut la peine avec un lecteur DVD et une télé. Vous pouvez aussi choisir les vans des Escape, Wicked ou encore Backpacker Sleeper, relativement moins cher. En louant un van de ce dernier, vous dépenserez 115 euros par semaine pour 3 semaines, incluant l’assurance et le kilométrage illimité. Le modèle proposé est petit mais fonctionnel, parfait pour 2 personnes. Il ne consomme que 11l/100 km/h.

En louant un des vans de Backpacker Sleeper, la compagnie viendra vous chercher et vous ramènera. Vous ne dépenserez que 27 euros par jour par personne, incluant tout. Le van est bien équipé. Il faut juste demander une prise/transformateur allume-cigare afin de recharger la batterie. Emmenez également une protection anti-sandflies et anti-moustique. Les mois d’avril et mai ainsi que les mois d’octobre et novembre sont propices pour visiter la Nouvelle-Zélande.

Faire du camping en Nouvelle-Zélande

Pour découvrir les lieux à visiter dans la Nouvelle-Zélande en van, consultez les bouquins anglais proposés sur NZ Frenzy, pour 10$ (7,45 euros) en pdf et 20$ (14,09 euros) sur Amazon. Ils détaillent chaque destination avec photo à l’appui. Pour camper, choisissez les Holiday Parks si vous avez les moyens de payer par personne, soit 15$ (11,17 euros).

En Nouvelle-Zélande, il est rare de camper à titre gratuit. Pour trouver un camping aux meilleurs tarifs, choisissez ceux des DOC ou Department of Conservation. Ce sont des campings gouvernementaux dont les emplacements sont mentionnés dans les livrets gratuits, disponibles dans les stations services.

Ce qui est sûr, c’est que quel que soit le type de camping que vous choisirez, il faut toujours payer par personne. Comme pour les Etats-Unis, prenez une enveloppe et mettez-y le montant demandé.